Télécharger
Berliner Zeitung
Le monde souterrain de Berlin – tunnels, voûtes, bunkers et caves
Les réservoirs d’eau de Prenzlauer Berg et leur histoire mouvementée.
Reportage 07.pdf
Document Adobe Acrobat 3.6 MB

Télécharger
Frankfurter Allgemeine / ZEIT ONLINE / DER TAGESSPIEGL
De nouveaux freins pour l’industrie allemande
Les bonus sont sûrs
Dangereuse ivresse de vitesse
Les directeurs d’écoles se plaignent du manque d’enseignants qualifiés
Berlin est une ville sans opposition
Écho 77.pdf
Document Adobe Acrobat 397.4 KB

Télécharger
Écho 74.pdf
Document Adobe Acrobat 648.8 KB

Télécharger
Reportage 03.pdf
Document Adobe Acrobat 4.8 MB

Télécharger
Un peu d'histoire
Berlin Bazardé, kitschisé, oublié...
Reportage 1.pdf
Document Adobe Acrobat 3.0 MB

Télécharger
Echos d'outre-Rhin
- Réforme de la taxe foncière
- désolé, chers Wessis
- Le chaos des ponts à Berlin
- Festival du film de Berlin
- Alliance Européenne
Écho 71.pdf
Document Adobe Acrobat 622.6 KB

Télécharger
Les berlinois et le tourisme
Berlin 21.pdf
Document Adobe Acrobat 491.3 KB

Der Volkstrauertag - Jour du souvenir en Allemagne

Le jour du souvenir est commémoré en novembre. © Alipictures / pixelio.de 

Le jour du souvenir n’appartient pas à l’église, mais aux jours de commémoration introduits par l’État. Cette fête est une journée de commémoration interconfessionnelle que vous célébrez, que vous soyez catholique, protestant ou athée. Ce n’est toutefois pas un jour férié légal. Donc les magasins peuvent rester ouverts.

A quelle date a lieu le jour du souvenir ?

Le jour du souvenir se trouve toujours en novembre. En fait, il n’y a pas de date fixe pour ce jour, cependant il a toujours lieu le dimanche, deux semaines avant le premier dimanche de l’Avent. Le jour du souvenir est un jour férié dit « silencieux », qui bénéficie d'une protection spéciale en vertu des différentes lois sur les jours fériés ; ceux-ci peuvent varier d'un land à l'autre. Fréquemment les organisations festives étrangères au thème du jour fêté sont interdites, par exemple, les présentations musicales dans les cabarets, ce jour.

De quand date la création du jour du souvenir ?

Le jour du souvenir fut introduit le 28 février 1926, en tant que jour dédié aux soldats tombés durant la première guerre mondiale, après que dès 1919, une proposition ait déjà été faite dans ce sens. L'introduction du Volkstrauertag a été initiée par le Volksbund Deutscher Kriegsgräberfürsorge (Commission allemande des sépultures militaires) et fixée au cinquième dimanche avant Pâques. A partir de 1935, les national-socialistes ont modifié cette dédicace originale, de sorte que pendant cette période, ce n'était plus la commémoration des morts qui était au centre de la fête, mais le culte des héros. Déclaré « Jour commémoratif des héros », le jour commémoratif a perdu son sens originel. Entre 1945 et 1947, la fête n'a pas été célébrée du tout. Réintroduit après la deuxième guerre mondiale, en 1948, le Volkstrauertag est toujours célébré, depuis 1952, deux semaines avant le premier dimanche de l’Avent. Cette date a été délibérément choisie, d'une part pour différencier le jour de deuil national de l’ancien jour commémoratif des héros, d'autre part, cependant, aussi parce qu’à cette période de l’année, les thèmes de la mort, du souvenir et de l'éternité dominent l'année ecclésiastique. Aujourd'hui, en ce jour, on se souvient de tous les morts et de toutes les victimes de crimes violents de toutes les nations.

Comment le Volkstrauertag est-il célébré ?

Vous êtes invités ce jour-là à vous souvenir des morts, et plus particulièrement aux victimes de guerres et aux victimes de la violence. Ce jour commémoratif est aussi un avertissement contre la tyrannie. Une heure de commémoration a lieu ce jour-là également au Bundestag, où le Président fédéral prononce un discours. Dans de nombreux länder et municipalités, des heures de commémoration ont également lieu, souvent des couronnes sont déposées.