Centre Presse/La Nouvelle République 15 septembre 2022


    Centre Presse/La Nouvelle République 3 septembre 2022


    Centre Presse/La Nouvelle République 22 juin 2022


     Centre Presse/La Nouvelle République 15 juin 2022


         Centre Presse/La Nouvelle République 30 mai 2022


     Centre Presse/La Nouvelle République 20 mai 2022


  Centre Presse/La Nouvelle République 11 mai 2022


     Centre Presse/La Nouvelle République 17 mars 2022


    Centre Presse/La Nouvelle République 07 décembre 2021


    La Nouvelle République 07 septembre 2021



    La Nouvelle République 08 juin 2021


    La Nouvelle République 24 mai 2021


    La Nouvelle République 17 mai 2021


La Nouvelle République / Centre presse 23 septembre 2020

Le riesling « made in Poitou » a donné son nectar 

L'équipe de vendangeurs sur le coteau du Gravion. (BRUN DANIEL)

 

Jeudi dernier, au petit matin, avant la fournaise de l'après-midi, le temps était idéal pour vendanger le coteau du Gravion.

Une dizaine de vendangeurs du comité de jumelage Lorch-Saint-Benoît-Ligugé étaient à pied d'œuvre, baquets et sécateurs en main, pour cueillir les précieuses grappes de riesling millésimées 2020.

Grappes généreuses et récolte décevante

Depuis une quinzaine de jours, sous la conduite de Philippe Vandier, responsable de la vigne, des filets protecteurs avaient été installés pour protéger les pampres et leurs fruits des oiseaux, eux-mêmes fins connaisseurs du nectar d'Outre-Rhin. « Ici, il y a des grappes généreuses, mais la récolte de la vigne de Givray sera décevante. Le mildiou et l'humidité du bois voisin ont fait que les grains sont grillés. »
En fin de matinée, la joyeuse équipe, conduite par Marie-Claire Moreau, présidente du comité tripartite, s'est transportée à Givray pour la seconde cueillette. En début d'après-midi, les grappes des 400 pieds de riesling, plantés en 1999 à Saint-Benoît et Ligugé par des vignerons allemands de la ville jumelle de Lorch, méticuleusement égrenés puis pressés ont donné quelque 300 litres de nectar.

Loin du record

La récolte sera conservée dans des fûts de chêne dans le chais de Givray. « Cette année, on est bien loin du record de 2011 avec 600 litres, mais faute de quantité, on aura la qualité. » Jean-Michel Aubert, l'œnologue maison, procédera en décembre, février et mars, aux trois soutirages rituels pour « l'éclaircir », et bien sûr, en lune descendante pour favoriser la montée des arômes, comme le lui ont appris ses parents. La mise en bouteille et l'étiquetage sont fixée au mois d'avril. Malheureusement, la traditionnelle soirée dégustation qui réunit dans une ambiance festive les membres du comité de jumelage est annulée, le covid se montrant encore plus ravageur que le mildiou. Lors du marché de Noël, si ce dernier se tient, les connaisseurs pourront acheter quelques bouteilles de ce Riesling « made in Poitou ».


         La Nouvelle République / Centre presse 21 septembre 2020


La Nouvelle République / Centre presse 17 septembre 2020

 

Ligugé

 

Cru prometteur pour le vin du jumelage

 

La semaine dernière, après avoir vendangé sa vigne du Gravion à Saint-Benoît, le comité de jumelage Ligugé/Saint-Benoît/Lorch a fait celle du domaine de Givray. Aux dires de Marie-Claire Moreau, la présidente du comité, le cru s'annonce prometteur au regard du fort ensoleillement de l'été qui a apporté beaucoup de sucrosité aux baies. Après élevage en fûts, ce seront environ 300 litres qui sortiront de la cave de l'association pour alimenter les festivités du jumelage et notamment lors de l'accueil des homologues allemands.


(Traduction Jacques Gouin)


(Traduction Jacques Gouin)


    La Nouvelle République 29 janvier 2020


      Centre Presse 28 janvier 2020


      Centre Presse 23 janvier 2020


    La Nouvelle République 21 janvier 2020


    Centre Presse 06 janvier 2020


    Centre Presse 04 décembre 2019



      Centre Presse 17 août 2019


      Centre Presse 18 juillet 2019


          La Nouvelle République 8 juillet 2019


  Centre Presse 15 juin 2019


  Centre Presse 04 juin 2019


     La Nouvelle République 04 juin 2019


     La Nouvelle République 03 juin 2019


    Centre Presse 01 juin 2019



Centre Presse 26 janvier 2019

L'accueil des Lorchois se prépare

L'assemblée générale du comité de jumelage franco-allemand entre les communes de Saint-Benoît, Ligugé et Lorch se tient alternativement dans les deux communes poitevines concernées. Pour ce début d'année, c'est à Ligugé que les adhérents se sont retrouvés vendredi 18 janvier, à la salle Jean-Monnet.
Chacun a pu se remémorer les activités de l'année écoulée comme la soirée théâtre, les animations autour de la vigne, les sorties à Saint-Emilion et à Sancerre et, surtout, le voyage de 42 personnes à Lorch en mai. Une nouveauté: l'échange entre les danseuses de l'association Chorinitia et celles de l'école de danse de Lorch.

Ils seront là entre le 29 mai et le 2 juin

Les projets de 2019 auront pour point d'orgue l'accueil des amis lorchois, entre le 29 mai et le 2 juin, un séjour en phase de préparation. On sait cependant que ce week-end prolongé verra les deux délégations se diriger vers l'île de Ré pour une journée et que des danseuses lorchoises seront de ce voyage. Du 22 au 25 août, une sortie à Colmar est programmée mais avec un nombre de participants limité. Le comité participera à l'organisation de la fête de la Plage, au concert des Heures Vagabondes ainsi qu'aux forums des associations et aux marchés de Noël.

Le comité de jumelage organise, avec l'association sanctobénédictine " Relations Internationales ", une soirée théâtre le samedi 9 février, à 20h30 au Domaine de Givray.
La troupe du Théâtre populaire pictave y donnera une représentation de la pièce " Contribution directe ". 


    Centre Presse 25 janvier 2019


  La Nouvelle République 24 janvier 2019


La Nouvelle République 13 dècembre 2018

Des produits de Lorch pour les fins gourmets

Samedi, pour le plus grand bonheur des gourmets, les produits lorchois seront de nouveau présents sur les étals du marché de Saint-Benoît. Sous la houlette de Marie-Claire Moreau, présidente du comité tripartite, six membres du comité de jumelage Saint-Benoît - Ligugé - Lorch  ont fait le déplacement outre-Rhin pour faire leurs emplettes sur les célèbres marchés rhénans. Durant leur séjour, ils sont allés à Limburg, Rudesheim et Wiesbaden (la Nice du nord) pour garnir leur hotte de savoureux produits artisanaux : platzchen (petits sablés), stollen (gâteaux de Noël traditionnels fait de pain aux fruits secs et confits, farcis de pâte d’amande), bretzels, vin des coteaux de la vallée rhénane mais aussi truites fumées élevées dans la Wisper, la rivière qui arrose Lorch. En contrepartie, ils ont apporté aux amis allemands des tourteaux fromagers qui ont pris place le week-end dernier sur le marché de Noël de Lorch. Suite à un problème de calendrier, le comité de jumelage n’a pas pu participer samedi dernier au Noël Gourmand de l’Adect mais les gastronomes retrouveront le stand du comité ce samedi, place du 8-Mai, devant la boutique de l’ancien brocanteur. Toujours très prisées, les truites de la Wisper se feront rares. Sur les quelque 300 exemplaires rapportés, une trentaine seulement sera disponible à la vente en raison de réservations et de vente lors du marché de Noël de Ligugé.


Centre Presse / La Nouvelle République  30 août 2018

Jumelages : la rentrée des comités

Ce dimanche 26 août, les adhérents et les amis du comité de jumelage franco-allemand Ligugé/Saint-Benoît/Lorch avaient répondu à l'invitation de la présidente, Marie-Claire Moreau, pour le pique-nique de rentrée organisé au domaine de Givray. Ils sont venus des deux communes et ont pu, après le verre de l'amitié, partager entre les tables quelques spécialités locales. Les discussions allaient bon train entre les convives, pour raconter ses vacances ou se souvenir du dernier voyage à Lorch en mai dernier. Surtout également pour préparer déjà les prochaines vendanges 2018 à la vigne du Gravion ou à celle de Givray. Du côté du comité franco-anglais Ligugé-Sonning, on n'est pas en reste. Ses responsables ont lancé la communication pour leur bric à brac, le dimanche 7 octobre, également au domaine de Givray. Chineur ou simple promeneur, le public est invité à cette animation organisée de la prairie aux terrasses et du préau à la salle polyvalente. Le début des inscriptions est fixé au 1 septembre et différents tarifs seront proposés: 2€/mètre linéaire dans la prairie, 3€/m sous le préau et sur les terrasses et 4€/m dans la salle. Buvette et petite restauration seront bien entendu à disposition. Inscriptions à partir du 1 septembre prioritairement par internet sur le site https://bricabracliguge.
wixsite.com/bricabrac ou par téléphone au 06.61.26.63.04. Des informations complémentaires pourront être demandées au 07.68.31.83.46. 

Forum des Associations: les comités de jumelage seront présents, avec les autres associations ligugéennes, le dimanche 9 septembre au complexe sportif Jean-Paul-Gomez de 14h à 18h. Contact, tél. 05.49.55.97.19. Le GCIA de Ligugé propose un repas (apéritif-moules/frites-fromage et dessert) au prix de 12€ et de 8€ pour les enfants de moins de 8 ans, uniquement sur réservation auprès des commerçants participants.

 


Centre Presse / La Nouvelle République  20 août 2018

Ligugé

Jumelage. Le comité de jumelage franco-allemand Saint-Benoît/Ligugé/Lorch fera sa rentrée par un pique-nique au domaine de Givray le dimanche 26 août (prévoir tables, chaises et couverts). Le comité annonce aussi sa présence aux forums des associations, le 8 septembre à Saint-Benoît et le 9 septembre à Ligugé.


Rheingau Echo n°24 -  14 juin 2018

Traduction Jacques Gouin


La Nouvelle République 21 mai 2018


Rheingau Echo n°19 mai 2018

Traduction de l'article du Rheingau Echo n° 19, du 11 ami 2018, p. 39 (Jacques Gouin)

 

Sur des airs de marches, de Santana et Rocky Balboa

 

La fanfare Kolping a de nouveau fait la preuve de son éclectisme pour son concert de printemps

 

Lorch. (sw) – Par un temps parfaitement adapté au concert, le 29 avril, la fanfare Kolping a salué un nombreux public venu l'écouter dans la « Bürgerhaus » (salle communale). Après quelque mots prononcés par Simone Nieten pour saluer l'assistance, l'orchestre a tout de suite réjoui son public en entonnant une marche florentine. Non contente de jouer des marches et différents morceaux de polka, la fanfare a surpris en particulier en interprétant quatre extraits de la comédie musicale « La Belle et la Bête » qui ont fait émerger de beaux souvenirs de jeunesse à plus d'un spectateur et d'une spectatrice. Mais celles et ceux qui ne connaissaient pas forcément la pièce ont pu mettre de l'ordre dans les titres grâce à la présentation de Edwin Schneider. Celui-ci avait pris la place ce soir-là de Bernhard Laquai empêché. Suite à la célèbre « marche des soldats » de Robert Bruce, on a pu entendre dans la première partie du concert « Là où coule la Volga », un ensemble de mélodies russes connues et appréciées : « La danse du sabre », « Kalinka », mais aussi la mélodie-titre du film «Le  Docteur Jivago », de 1965. Là encore, la Kolping Kapelle a déployé les différentes facettes de son talent.

 

Avec un zeste d'humour entre chaque morceau, Edwin Schneider a expliqué les particularités et l'histoire de chacun d'entre eux. Après la pause qui a permis au public de se rafraîchir d'un punch de mai fait maison offert par la fanfare, celle-ci a présenté un pot-pourri de Joe Cocker, autre moment privilégié du concert, et des titres connus, tels que « You can leave your hat on ». Avant de passer à d'autres pièces, l'occasion a été saisie d'honorer quelques musiciens méritants. Ulrich Hampel-Wagner, président de l'ensemble, a ainsi distribué trois distinctions honorifiques : Stefan Kreuzberger et Matthias Zell pour chacun 35 années d 'appartenance à la fanfare, Reiner Wittemann pour 40 ans tout rond ; quant à Hans-Josef Fuchs, il a reçu la médaille des 50 ans de bons et loyaux services.

 

Inspiré par ces exemples de fidélité à l'association de ces quatre instrumentistes, Erwin Schneider s'est adressé au public en l'invitant à adhérer et à oeuvrer à la relève.

 

Montrant sa capacité à adapter des pièces modernes en plus de son répertoire classique de fanfare, l'ensemble Kolping a repris ensuite un pot-pourri de quatre pièces du légendaire guitariste Carlos Santana, ainsi que le titre « Gonna fly now » du film « Rocky ». Mais pour les fans de pièces plutôt classiques aussi, la Kolping Kapelle a repris dans la deuxième partie du programme « La storia », de Jakob de Haan, ou encore « Le rêve bohémien ».

 

Avant d'entonner le dernier morceau de la soirée, Simone Nieten a encore prononcé quelques mots pour remercier non seulement les bénévoles à la caisse et au bar, le présentateur Erwin Schneider, mais aussi les musiciens invités, le batteur et le bugle.

 

Comme le veut la tradition, le concert s'est terminé par un bis et la pièce « Les vieux camarades ».

 

Légende des photos accompagnant l'article :

 

  en haut à droite : Edwin Schneider a présenté cette soirée de concert et fourni au public de nombreuses informations sur les morceaux et leur histoire

 

–  photo en haut à gauche : sous la baguette de Joong-Heon Yoon la Kolping Kapelle a présenté au public une large palette de titres musicaux

 

  en bas à gauche : le président de la fanfare, Ulrich Hampel-Wagner (le plus à gauche sur la photo) a honoré Hans-Josef Fuchs, 50 ans d'adhésion, Matthias Zell et Stefan Kreuzberger, pour 35 ans chacun, et Reiner Wittemann, pour 40 ans

 


Rheingau Echo 26 avril 2018

Traduction : Jacques Gouin


Rheingau Echo 30 mars 2018



        Centre Presse 14 mars 2018


La Nouvelle République 10 mars 2018

Le jumelage dans les vignes

 

Une dizaine de membres du comité de jumelage allemand Ligugé/Saint-Benoit/Lorch s’est retrouvée, mardi matin, pour tailler les vignes du Gravion à Saint-Benoit et de Givray à Ligugé. Les petites mains ont bien pris soin des ceps afin que la récolte du mois d’octobre soit la meilleure possible. Le vin récolté sert aux festivités du jumelage et part régulièrement Outre-Rhin pour être offert aux homologues allemands. Ce sera encore le cas au mois de mai prochain pour le voyage prévu à Lorch pour lequel les réservations sont d’ores et déjà ouvertes. S’inscrire auprès de la présidente Marie-Claire Moreau, tél. 05.49.53.03.66.

 


     La Nouvelle République 8 mars 2018


   Centre Presse 8 mars 2018


Rheingau Echo 25 février 2018

ADIEU, LOUIS !

 

Lorch est en deuil de Louis Marchetto

 

Louis Marchetto est décédé à l'âge de 90 ans.

Lorch. (av) – Louis Marchetto a été l'un des co-fondateurs et pionniers du jumelage entre les communes de St-Benoit, Ligugé et Lorch. Il est décédé à l'âge de 90 ans après une brève et grave maladie. Lui et son épouse Pierrette étaient actifs dans le jumelage depuis 1972.

Lorsqu'en mars 1973 les premiers Lorchois, à savoir Jupp et Gerda Schwenzer, Ilse Trenks et le couple Sander, s'apprêtèrent à rendre visite aux premières villes jumelles éventuelles dans le sud-ouest de la France, Louis Marchetto fut pour ainsi dire leur première rencontre et futur « port d'attache ».

La même année eut lieu à Lorch la « première visite de Français » - une délégation de douze personnes à l'occasion de la Hilchenfest de l'époque – parmi elles Louis et Pierrette Marchetto.

Louis Marchetto a soutenu toutes les activités dans le cadre de l'amitié internationale, par exemple les échanges de jeunes et d'adultes, la plantation et le travail de la vigne à St-Benoit et Ligugé. Les Lorchois avaient en effet offert aux Français des deux communes jumelées un petit vignoble que nos partenaires entretiennent et exploitent aujourd'hui avec zèle et application.

Louis Marchetto était le chroniqueur de l'association. Il a photographié et filmé tous les événements du comité.

Louis et Pierrette faisaient preuve d'une grande hospitalité, leur domicile a été pratiquement la « résidence secondaire » du couple Schwenzer à l'époque des visites préparatoires au jumelage.

Il se réjouissait encore l'an dernier tout spécialement des festivités à l'occasion du 40ème anniversaire. Louis aimait Lorch et ne se privait pas d'y séjourner fréquemment au delà du calendrier propre au jumelage. Beaucoup de Lorchois le connaissaient et il connaissait nombre d'entre eux.

Son engagement, il a heureusement pu le léguer à son fils Jacky et à son épouse Martine qui sont aussi des partenaires actifs du jumelage et qui partagent avec Bärbel Geschwind et son époux Günter décédé bien trop tôt une amitié francoallemande

authentique.

Pour Gerda et Jupp Schwenzer il allait de soi d'être présents jeudi dernier à St-Benoit à ses obsèques et de rendre un dernier hommage à ce grand ami et grand Européen.

Traduction Jacques Gouin


La Nouvelle République dimanche 12 février 2018


La Nouvelle République - Centre Presse 09 février 2018

Amitié solide entre deux pays et trois communes

L'assemblée générale du comité de jumelage franco-allemand Saint-Benoît/Ligugé/Lorch s'est tenue, vendredi dernier dans la cité sancto-bénédictine, en présence de Michèle Eclercy et Joël Blaud, les représentants des maires des deux communes, et devant 65 adhérents. La présidente, Marie-Claire Moreau est revenu sur l'année 2017, celle du 40 anniversaire fêté au mois de mai avec une forte délégation des amis allemands. L'occasion de renouveler les liens indéfectibles qui unissent les trois communes, entre messe et visite de l'abbaye de Ligugé, cérémonie officielle à La Hune à Saint-Benoît, visite du Baptistère Saint-Jean et de la Cathédrale, soirée festive et voyage vers Saintes et les Lapidiales de Port-d'Envaux. La présidente revint également sur toutes les animations et manifestations de l'année écoulée dont chacun put se souvenir grâce à un diaporama préparé par Michel Corneau. L'année 2018 débutera vraiment avec l'organisation, le 10 février prochain, d'une soirée théâtre à Givray par la troupe du Théâtre Populaire Pictave. Les Français se rendront à Lorch en mai, mais c'est en avril qu'une délégation de 21 jeunes et 5 accompagnatrices de l'association de danse Chorinitia se rendront outre-Rhin. Un voyage soutenu par les municipalités et réalisé grâce à la subvention de l'O.F.A.J. « Nous espérons également accueillir 2 jeunes Lorchois pour des jobs d'été, comme les Lorchois avaient accueilli deux Français l'an passé » indiquait Marie-Claire Moreau. Le comité participera à la fête de la plage, au forum des associations et au marché de Noël, des animations propices à de nombreux échanges. Sans oublier l'entretien de la vigne, les dégustations (avec modération) et les moments festifs.

Saint-Benoît/Ligugé/Lorch: l'adhésion au comité de jumelage franco-allemand est à 15€ pour une personne seule, à 20€ pour une famille ou un couple. Flore Morgan fait son entrée au conseil d'administration qui se réunira très prochainement et élira le bureau 2018. Pour le voyage à Lorch en mai, les personnes intéressées peuvent s'inscrire dès aujourd'hui moyennant un chèque de réservation de 20€ (le coût total du voyage sera d'environ 100€).

 


La Nouvelle République - 03 janvier 2018


Au fil des jours (décembre 2017) publication périodique de la ville de St-Benoît


La Nouvelle République - 01 décembre 2017


Centre Presse - 30 novembre 2017

Marché de Noël gourmand, un délice

Organisé par l'association pour le développement économique, culturel et touristique de Saint-Benoît, le désormais traditionnel marché de Noël gourmand aura lieu dimanche dans la cour du cloître de l'abbaye. Une quinzaine d'exposants, professionnels de la gastronomie ou issus du milieu associatif, y proposeront de savoureux produits, notamment miel et produits dérivés, chichis et crêpes, confiserie, plats cuisinés de chevreau, vins bio, épicerie fine, huîtres, biscuits, boucherie, charcuterie, pain d'épices et produits dérivés, fruits et légumes, tisanes, sirops, de la bière, des fromages et les traditionnels produits lorchois: truites fumées de la Wisper, bière de Noël, stollen, petits gâteaux, chocolats et Glühwein, autrement dit le vin chaud. Le comité de jumelage Saint-Benoît, Ligugé, Lorch proposera également la cuvée 2015 issue de ses vignes. Une calèche du domaine Dilki du Vigeant promènera les visiteurs dans les rues de Saint-Benoît (activité payante). Comme l'an dernier, le marché de Noël Gourmand se déroulera en même temps que trois autres manifestations aux couleurs de Noël. Sur la place du centre-bourg, à quelques mètres de là, vous pourrez profiter de la Belle Brocante de Noël. Au premier étage du Prieuré, juste derrière l'église, les Ateliers d'arts plastiques de Saint-Benoît proposeront une exposition-vente d'oeuvres réalisées par les adhérents et onze peintres et sculpteurs réunis à l'invitation de l'association N'en parlez pas aux copines, exposeront au Dortoir des Moines. La Boutique Pièce Unique, située en face de l'église, sera également ouverte.

Marché de Noël gourmand le dimanche 3 décembre de 9h à 18h dans la cour du cloître de l'abbaye. Entrée libre.
Renseignements: accueil touristique de Saint-Benoît Grand Poitiers, tél. 05.49.47.44.53. Restauration sur place.


La Nouvelle République - 30 novembre 2017


Centre Presse - 31 octobre 2017

Cinquante-trois producteurs à visiter sans modération
La 6 édition du Salon des vins et des produits du terroir se tient samedi et dimanche à Ligugé avec toutes les valeurs sûres et de nombreuses nouveautés.
Ils sont venus, ils seront tous là. Ou presque. Les compagnons d'Hynao ont réuni 53 exposants pour cette 6 édition des Rabelaiseries. Les intempéries ont poussé certains à passer leur tour pour ce cru 2017 du Salon des vins et des produits du terroir. « Nos amis vignerons de Montlouis, Quincy ou du Jura nous informés juste après les premières gelées qu'ils n'auraient pas le stock suffisant pour venir chez nous, explique Jean-Michel Richard, le commissaire de ces Rabelaiseries. Nous avons donc eu tout le temps pour nous retourner et explorer de nouvelles pistes. »

Un viticulteur allemand vient de Lorch

Ainsi, les visiteurs se voient proposer cette année le beaujolais du Domaine de Rochefolle du très sérieux Thierry Ledain ou le châteauneuf-du-pape du domaine de la Berbethe cher à Pascal Maillet, un maître vigneron qui fera pour la première fois salon à Ligugé. A découvrir aussi, le corbières du Domaine de Mingraut travaillé dans les règles de l'art viticole avec une attention de tous les instants par Véronique Robin-Cuculière. Il y aura aussi un petit nouveau parmi les 14 exposants de produits du terroir divers et variés (huile, confiture, chocolat, poissons fumés, fromages, bières, safran...) : Dany Blot arrive avec ses épices et sa vanille bourbon de l'île de La Réunion.
Au rayon liquide, il y en aura pour tous les goûts et pour toutes les bourses: les amateurs éclairés ou non de vin seront servis. Du pommard au champagne en passant par toutes les terres viticoles de France et de Navarre avec même un petit détour par l'Espagne, le voyage oenologique et initiatique s'annonce encore particulièrement dépaysant. Avec une touche germanique des plus émoustillantes: en l'occasion des 40 ans du jumelage franco-allemand Ligugé-Saint-Benoit et Lorch, Gilbert Laquai vient de Sarre pour proposer sa production de vins de Lorch. « C'est tout à fait inédit, se réjouit Jean-Michel Richard. Le vin allemand est méconnu mais il ne faut pas le dénigrer. Les vignerons travaillent bien là-bas aussi. »
Une nouvelle fois, la joyeuse bande des Compagnons d'Hynao a concocté un cocktail gouleyant d'animations très sérieuses dans une ambiance des plus conviviales. Le tout est à visiter sans modération.

 

Ce week-end à Ligugé, gymnase Jean-Paul Gomez.

Loïc Lejay

Centre Presse - 16 septembre 2017

Une cuvée de qualité

Lundi dernier en fin de matinée, la vigne du Verger de Givray a vu se déployer dans ses rangs les membres du comité de jumelage Ligugé- Saint-Benoît-Lorch. Ces vendangeurs sont venus recueillir les grappes locales après avoir récolté celles de la vigne du Gravion à Saint-Benoît. « Ces vendanges arrivent plus tôt que l'an passé, indiquait la présidente Marie-Claire Moreau, mais c'est un constat fait dans toute la France. Cette année il y a peu de raisins mais on espère une cuvée prometteuse en qualité ». Le comité de jumelage, grâce à cette récolte, va pouvoir offrir des dégustations lors des vins d'honneur. Des bouteilles seront adressées aux amis d'outre-Rhin. Gilbert Laquai, vigneron installé à Lorch et membre du comité allemand, participera au « Rabelaiseries de Ligugé », organisées par les Compagnons d'Hynao les 4 et 5 novembre prochains.


La Nouvelle République - 16 septembre 2017

Le Gravion a donné son petit nectar

Lundi matin, une joyeuse équipe de vendangeurs du comité de jumelage « Lorch Saint-Benoît Ligugé » avait rendez-vous sur les coteaux du Gravion, sécateurs et baquets en main pour vendanger la vigne du Gravion, sous la houlette de Marie-Claire Moreau, la présidente du comité. « Avec la météo caniculaire de cet été, on est obligés de vendanger trois semaines avant la date habituelle. La semaine dernière, on a dû poser des filets pour protéger les grappes des oiseaux, en particulier dans la vigne de Givray », précise la présidente.
Pour Patrick Vandier, la quantité ne sera pas au rendez-vous, cette année encore. « On table sur 180 litres maximum, même pas une barrique. On est bien loin du record de 600 litres. Le gel et les oiseaux n'ont rien arrangé. » Par contre, le petit riesling d'Outre-Rhin s'avère bien sucré. Avec 11,5° de sucre ça devrait donner un bon millésime, peut être aussi qualitatif que le précédent cru tout simplement exceptionnel. Après la récolte de la vigne de Givray et le passage au pressoir à main, offert comme les 400 pieds de vigne dans les années 2000 par les amis de Lorch, le nectar a rejoint les fûts de chêne du chai de Givray. En cours d'année, Jean-Michel Aubert, l'œnologue maison, procédera aux trois soutirages habituels pour « l'éclaircir ». Et pour la dégustation prévue début mai, il faudra encore patienter mais le résultat risque d'être à la hauteur.